Comment devenir serrurier

Le métier de serrurier est plus connu pour son travail sur les serrures et les clés, seulement ce ne sont les seules missions qu’il peut réaliser. La plupart des personnes ne connaissent pas l’étendue des compétences du serrurier. Voici donc tout ce que vous devez connaître sur ce métier très utile, les qualités à avoir et les formations à suivre.

En quoi consiste le métier de serrurier ?

Le serrurier, comme tout le monde le sait, créé et fabrique des clés. Il pose et répare également des serrures. Mais ses missions ne s’arrêtent pas là puisque de nos jours, le métier s’est considérablement diversifié. En d’autres termes, aujourd’hui, le mot serrurerie représente tous les travaux et ouvrages métalliques. Le serrurier doit donc façonner le métal pour protéger ou embellir les bâtiments. Il réalise des équipements de sécurité ou des éléments de décoration comme les escaliers, les balcons, les vérandas, les pièces de charpente… De plus, le serrurier est également un spécialiste de la ferronnerie d’art.

Si le serrurier travaille pour son compte, il doit aussi être capable de faire sa comptabilité et gérer ses stocks et ses marchandises en passant lui-même ses commandes.

Quelles sont les qualités indispensables pour devenir serrurier ?

Le serrurier est quelqu’un de très minutieux, c’est aussi un créatif. En effet, son métier demande de la rigueur et de la précision. C’est également une personne qui possède une très bonne condition physique car il travaille très souvent dans le bruit et la poussière. De plus, le serrurier doit parfois porter des charges lourdes sur les chantiers et travaille aussi en hauteur. Vous ne devez donc pas avoir le vertige, ni des douleurs dans le dos. Étant donné que ce métier est assez fatiguant, vous devez être particulièrement vigilant et comme il peut être appelé en urgence à n’importe quelle heure, il se doit d’être toujours disponible.

Quelles sont les formations pour devenir serrurier ?

Pour devenir serrurier, vous devez obligatoirement obtenir soit le CAP serrurier-métallier, soit le CAP ferronnier. Ensuite vous devez vous tourner vers un Bac pro, vous avez le choix entre :

  • Technicien en chaudronnerie industrielle
  • Ouvrage du bâtiment : métallerie
  • STI génie mécanique
  • BP (brevet professionnel) serrurerie-métallerie
  • Après le Bac, si vous êtes motivés, vous pouvez vous lancer dans un BTS (équivalent de Bac +2) :
  • Constructions métalliques
  • Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Pour les personnes qui souhaitent devenir serrurier à leur compte, vous devrez obtenir une licence professionnelle (équivalent à Bac +3) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *